Statul ne paste si totul ne va lipsi

Cristian Comănescu · 07 martie 2009

Europa a rescris legile energiei

Pachetul legislativ menit să reducă emisiile de carbon cu 20% în următorii 12 ani a fost votat în unanimitate de reprezentanţii celor 27 de ţări membre. La doi ani de la formularea lor, măsurile menite să reducă poluarea în ritm cât mai rapid au devenit legi europene. România şi Bulgaria au mai primit o perioadă de graţie…

…Înţelegerea manifestată pentru ţările sărace va permite populaţiei rurale să-şi încălzească locuinţele cu cărbuni sau lemne de foc, lucru care va fi total interzis în alte ţări şi urmează să fie interzis, în următorii ani, inclusiv în România şi în Bulgaria…

·

Comentarii

  1. Penibil ce fac acesti barbari de cand ecologia a fost confiscata de comunisti. In vremuri de apostazie, ecologia ortodoxa necesita prea multa concentrare pentru creier. Cum spune Waler Block: indivizi care seamana cu un pepene verde – verzi in exterior si rosii in interior – predica ecologismul dogmatic. Taxa pe aer pusa de stat, asta e culmea.

    Ilie Catrinoiu · 14 martie 2009, 13:15 · #

  2. Manipulare in masa.

    Ana · 5 aprilie 2009, 10:06 · #

  3. Florin Aftalion observa ca solutia finala se impune de la sine, pe fondul apetitului insatiabil al statolatrului pt reeducare, in vederea consolidarii schizoide a proprie-i stalolatrii:

    Eliminons l’Homme!
    www.liberte

    …Il existe, en effet, une source importante de ce terrible polluant dont l’aréopage réuni … ne semble pas se soucier : la respiration.

    Je remarque que celle des humains émet autant de gaz carbonique que toutes les automobiles de la planète réunies. En effet, chacun d’entre nous expire en moyenne 900 grammes de gaz carbonique par 24 heures. Soit pour l’ensemble de la population mondiale qui est de 6,7 milliards d’individus un total de 2,2 109 tonnes par an ! Comme il circule de par le monde quelques 600 millions véhicules équipés de moteurs à combustion interne ceux-ci produisent à peu près la même quantité de gaz carbonique (en admettant qu’ils émettent en moyenne 0,2 kg de gaz carbonique par kilomètre en roulant 20.000 km par an) que l’ensemble de la population humaine. CQFD. Alors pourquoi prendre des mesures pour réduire la production de CO2 des voitures et ne rien faire pour réduire celle des humains. Après tout une molécule de gaz carbonique est une molécule de gaz carbonique quelle que soit son origine !…

    …Malheureusement l’homme n’est pas le seul animal qui pollue par le simple fait d’exister. Prenons les bovins ; ils sont 1,5 milliards sur notre planète. Une vache produit à peu près autant de gaz carbonique qu’une voiture (plus même en comptant la décomposition de ses déjections mais je ne reviendrai pas sur ce sujet scabreux). Je note donc que les vaches dans leur ensemble produisent plus de gaz carbonique que les hommes et leurs voitures réunis ! Et en plus, en ruminant, elles dégagent du méthane, autre gaz à fort effet de serre. Un contrôle social adéquat devrait donc également s’exercer sur ces bestiaux. Surtout sur les vaches suisses dont le lait va dans le chocolat (qui fait grossir, donc produire du CO2 en excès) semblent nous narguer du haut de leurs alpages. Une taxe à l’importation des biens helvétiques (et en particulier du chocolat) devrait apprendre à nos voisins à mieux respecter l’environnement. Il en va de même des porcins. La Chine qui en élève un grand nombre devrait être punie fiscalement à l’instar de la Suisse. En revanche, les pays musulmans (et Israël) qui, religion oblige, ne mangent pas ces animaux et donc ne les élèvent pas, pourraient bénéficier d’aides écologiques idoines. Et il n’y a pas de raison que les ovins, les chevaux et tous les autres animaux domestiques ne soient également l’objet de réglementations citoyennes.

    Je n’ai fait ici qu’esquisser quelques modestes propositions qui ne couvrent pas, loin s’en faut, tout l’immense problème de la production de gaz carbonique d’origine respiratoire. Les mesures à prendre devraient en fait s‘étendre à toute la biosphère. Me sentant dépassé par l‘énormité de la tâche je compte sur vous lecteurs. Envoyez-moi vos propositions et sauvons ensemble la planète (du ridicule).

    Economiile evolueaza, politicienii – nu
    www.sfin.ro/print.ph…

    Ionut Balan: Intr-un alt articol scris de dv www.liberte observati ca oamenii degaja prin respiratie la fel de mult dioxid de carbon precum automobilele. In ce masura retorica ecologista este un pretext pentru interventia statului?

    Florin Aftalion: Sunt foarte sceptic in ceea ce priveste incalzirea globala si consecintele negative pe care le-ar avea aceasta asupra vietii noastre pe Pamant. Ca urmare, cred ca toate aceste masuri impotriva incalzirii globale sunt doar o modalitate a statului de a acumula putere.

    C · 7 aprilie 2009, 08:47 · #

Comentează (se va posta după moderare, la intervale neregulate)